mission


mission

mission [ misjɔ̃ ] n. f.
XIVe; mession XIIe; lat. missio « action d'envoyer », de mittere « envoyer »
1Charge donnée à qqn d'aller accomplir qqch., de faire qqch. charge, commission, délégation, députation, vx légation, mandat. Donner, confier une mission à qqn. Charger qqn d'une mission. Envoyer en mission ( commettre, déléguer, dépêcher, 1. détacher) . Avoir mission de faire qqch. S'acquitter d'une mission. Mission accomplie. Personne chargée de mission : délégué, député, émissaire, envoyé, mandataire, représentant. Mission officielle, officieuse, secrète. Mission dangereuse. Mission-suicide. Mission diplomatique. ambassade. Mission culturelle française à l'étranger. Mission économique. Mission de reconnaissance. Ordre de mission. Mission aérienne. Mission scientifique (exploration, géologie, archéologie, météorologie, etc.). ⇒ expédition.
Relig. Ordre divin donné à un fidèle d'accomplir qqch. Mission des apôtres. Cour. Charge de propager une religion. Prédications et œuvres accomplies à cet effet, propagande religieuse. apostolat. Pays de mission, où la religion doit être répandue. Prêtre de la Mission. lazariste.
2Groupe de personnes ayant une mission. La mission est arrivée au grand complet. Faire partie d'une mission. Spécialt (1611) Organisation de religieux chargés de la propagation de la foi ( missionnaire). Mission catholique, protestante. Absolt Mission catholique. Faire des dons aux Missions.
3Bâtiment où logent les missionnaires.
4But, tâche que l'on se donne à soi-même avec le sentiment d'un devoir. « Il est comme quelqu'un qui se serait fixé une tâche, une mission » (Aragon).
Action, but auquel un être semble destiné. fonction, rôle, vocation. La mission de l'artiste. Par ext. La mission civilisatrice de la France. (Choses) but, destination, fonction. « La mission de l'art n'est pas de copier la nature » (Balzac).

mission nom féminin (latin missio, -onis) Charge donnée à quelqu'un d'accomplir une tâche définie : Recevoir une mission délicate. Fonction temporaire et déterminée dont un gouvernement, un organisme charge quelqu'un, un groupe : Parlementaire chargé d'une mission d'information à l'étranger. Ensemble des personnes ayant reçu cette charge : Faire partie d'une mission scientifique dans l'Antarctique. But élevé, devoir inhérent à une fonction, une profession, à une activité et au rôle social qu'on lui attribue : La mission du journaliste est d'informer. Économie Travail à durée limitée, exercé par un salarié dans le cadre du travail temporaire. Militaire But à atteindre fixé par une autorité à son subordonné. (La mission engage la responsabilité du chef qui la donne ; elle est impérative pour celui qui la reçoit.) Religion Délégation divine, donnée dans un dessein religieux. Organisation visant à la propagation de la foi. Établissement de missionnaires. Suite de prédications pour la conversion des infidèles ou des pécheurs. ● mission (expressions) nom féminin (latin missio, -onis) Mission diplomatique, mission temporaire ou permanente dont sont chargés les agents diplomatiques d'un État accrédités auprès d'un autre État. Contrat de mission, convention passée entre l'entreprise de travail temporaire et le travailleur qu'elle emploie. Mission aérienne, vol au cours duquel l'équipage d'un avion effectue une opération prescrite par le commandement (mission d'interception, de reconnaissance, de bombardement, de transport, etc.). Missions paroissiales, celles qui ont comme cadre, à intervalles irréguliers, la paroisse. Missions populaires, celles qui s'adressent au peuple, sous des formules familières. ● mission (synonymes) nom féminin (latin missio, -onis) Charge donnée à quelqu'un d'accomplir une tâche définie
Synonymes :
- rôle
Fonction temporaire et déterminée dont un gouvernement, un organisme charge...
Synonymes :
Ensemble des personnes ayant reçu cette charge
Synonymes :
- délégation
But élevé, devoir inhérent à une fonction, une profession, à...
Synonymes :
- but

mission
n. f.
d1./d Charge confiée à qqn de faire qqch. Mission diplomatique. Chargé de mission.
|| Mission de Coopération et d'Action culturelle.
|| RELIG Pour les chrétiens, charge apostolique confiée aux évangélisateurs.
Ensemble des activités visant à l'évangélisation. Société des missions étrangères.
d2./d Ensemble des personnes auxquelles une charge est confiée. Mission scientifique dans les régions polaires.
|| Communauté religieuse travaillant à l'évangélisation.
établissement où vit cette communauté. La mission comporte une école et un dispensaire.

⇒MISSION, subst. fém.
A. —Tâche confiée à une personne ou à un organisme. J'ai à vous charger d'une mission de confiance (MEILHAC, HALÉVY, Cigale, 1877, II, 16, p.91). Un corps enseignant qui a mission d'enseigner l'athéisme et l'immoralité (A. FRANCE, Orme, 1897, p.151). Il [Adolphe] me la confiait [sa maîtresse] pendant des journées entières, avec la mission — que dis-je? l'ordre! — de ne la ramener qu'à sept heures (COLETTE, Vagab., 1910, p.58).
1. En partic. [Dans un cadre officiel incluant souvent un déplacement]
a) Charge, fonction, mandat donnés à quelqu'un d'accomplir une tâche déterminée. Mission de coordination, d'enquête, d'inspection; être en mission commandée, officielle; être envoyé en mission; rentrer, revenir d'une mission. Mme Senfl léguait à la ville, pour des missions commerciales, la fortune de sa maison (ROLLAND, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p.1367).
Mission scientifique. Explorations ou recherches entreprises dans divers domaines scientifiques. Mission archéologique; service des Voyages et des Missions scientifiques (au Quai d'Orsay). Ma première mission scientifique, lorsqu'on m'envoya étudier une épidémie de peste à Djedda (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.284):
1. PAUL: Et on n'attend personne? FRANÇOIS: Personne?... si, monsieur le sous-préfet: Monsieur Roger, le fils de madame la comtesse, arrive aujourd'hui même de sa mission scientifique en Orient...
PAILLERON, Monde où l'on s'ennuie, 1869, I, 3, p.11.
P. méton. Les savants et spécialistes chargés de ces recherches. La mission atteindra le Niger.
b) ADMIN. PUBL., DIPLOM., DR. Fonction déterminée et temporaire dont un gouvernement charge une personne, sur le plan national comme sur le plan international (d'apr. BARR. 1974). Mission d'État, parlementaire en mission. Quant à la Garde nationale, je ne vous donne aucune mission près du préfet. Je dois rester neutre par respect pour les voix qui m'ont nommé (LAMART., Corresp., 1832, p.261). V. ambassade ex. 4.
(Être) en mission. Vous m'avez encore envoyé d'autres choses? — Sire, peut-être des idées sur le système de guerre maritime à adopter contre l'Angleterre (...). — Oui, je m'en souviens (...) je vous ai même fait demander, mais vous étiez en mission (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.825). En province, les représentants en mission se multiplièrent de nouveau et, comme précédemment, nuancèrent à leur gré la politique du pouvoir central (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p.434). V. aussi gratter I A 5 b ex. de Montherlant.
Chargé de mission. V. chargé ex. 11.
Lettre de mission. ,,Document accréditif délivré par une autorité publique à une personne en vue de définir les grandes lignes de la mission qui lui est confiée et de l'introduire auprès des autorités intéressées`` (Admin. 1972).
Ordre de mission. ,,Formulaire prescrivant les déplacements des agents de l'État (but du déplacement, moyens de transport, etc.), et permettant le remboursement des dépenses récapitulées dans un «état de frais»`` (Admin. 1972):
2. «Emmenez-moi. — Où ça? dit Henri. — Au Portugal.» (...) — (...) «Pourquoi ça n'est pas possible? — D'abord on ne me donnerait pas deux ordres de mission (...).»
BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p.20.
P. méton. Personne ou ensemble de personnes chargée(s) par l'autorité publique d'étudier ou de suivre une question déterminée et de proposer les mesures correspondantes (d'apr. Admin. 1972). Mission interministérielle pour l'aménagement du littoral; mission parlementaire; chef de mission. L'A.I.E.A. a été amenée (...) à concentrer ses efforts sur les problèmes d'assistance technique aux pays moins développés, qu'elle conseille par des envois de missions d'experts internationaux (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.172). La méthode adoptée est l'expérimentation des réformes avant leur généralisation. C'est en fonction des travaux de la mission permanente que l'on peut présenter les principaux axes d'efforts de cette adaptation permanente de l'État (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.137).
Mission diplomatique. ,,Ensemble des agents diplomatiques d'un État accrédité auprès d'un autre État`` (BARR. 1974). En dehors des missions diplomatiques proprement dites, plusieurs catégories d'agents (...) relèvent de l'ambassade sur le plan administratif (CHAZELLE, Diplom., 1962, p.89).
Mission culturelle, universitaire. Services culturels, universitaires à l'étranger. Il est appelé aux services centraux de l'Ambassade de France en République Fédérale (...) son retour en France (...) est ajourné par sa nomination — dans le cadre de la mission universitaire française — à l'Institut d'Interprètes de l'Université de Mayence (...), où il occupe la chaire de civilisation française pendant six ans (R. THIEBERGER, Les Textes et les aut., cinquante années de réflexions sur la littér., Peter Lang, Berne, 1982, p.10).
c) Domaine milit. Action de combat confiée à une personne ou à une formation. Mission aérienne, secrète; mission de bombardement, d'interception, de reconnaissance, de renseignement, de surveillance. Qu'ils aillent les faire, les missions sacrifiées, les états-majors! car il est long le cérémonial de l'habillage, quand la mission apparaît comme désespérée, et que l'on se harnache avec tant de soin pour griller vif (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p.278):
3. ... la 4e Division marocaine devra donc, pour le déclenchement de ces opérations, être relevée de sa mission en temps opportun, au même titre que les autres unités du Détachement d'armée d'Italie.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p.679.
Mission accomplie. [Formule stéréotypée, par laquelle on indique l'achèvement d'une mission]
P. ext. J'ai passé quinze jours à Rennes, mission accomplie (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1918, p.473).
P. méton. Soldats en mission. Mission de liaison, de reconnaissance, missions spéciales. J'adressai aux chefs des missions militaires françaises auprès des armées belges, russes, italiennes, serbes et roumaines et au commandant de Bertier (...) un télégramme circulaire (JOFFRE, Mém., t.2, 1931, p.346). Il est revenu cette semaine une mission sur trois. Il est donc une haute densité du danger de guerre (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942 p.299). J'avais, d'autre part, conféré avec (...) les chefs de nos missions: militaire, navale, aérienne (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.48).
2. P. anal.
a) But, tâche que l'on considère comme un devoir; but auquel un homme, un peuple semble destiné. Se donner pour mission de. La mission d'Israël est d'instruire les nations. C'est Israël qui, au moyen âge, apporta en Europe la sagesse de l'Asie (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p.48). L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme (RODIN, Art, 1911, p.5). Conscience d'une destinée et d'une mission supérieure (FAURE, Espr. formes, 1927, p.58).
But élevé reconnu à celui qui exerce une profession déterminée. Dans l'illustre et grand siècle où nous sommes, n'avoir pas reculé dès le premier jour devant la laborieuse mission de l'écrivain, c'est s'être imposé la loi de ne reculer jamais (HUGO, Rhin, 1842, p.2). Si l'on parlait beaucoup de la mission du poète, on l'entendait surtout comme une mission éducatrice, orientée vers le plan social (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.328).
b) Domaine artist. But auquel une chose semble destinée; fonction assignée à une chose. La mission de l'art n'est pas de copier la nature, mais de l'exprimer (BALZAC, Chef-d'oeuvre, 1831, p.9). Le drame, sans sortir des limites impartiales de l'art, a une mission nationale, une mission sociale, une mission humaine (HUGO, L. Borgia, 1833, p.X). Certains plans récents s'attachent à adapter le musée à sa mission éducative (Musées Fr., 1950, p.21).
SYNT. (pour A). Mission achevée, terminée; mission périlleuse, secrète, spéciale; assigner, confier une mission à qqn; accepter, recevoir une mission; recevoir mission de; être investi d'une mission; accomplir, assumer, remplir une, sa mission; remplir une mission auprès de qqn; s'acquitter, rendre compte d'une mission; réussir dans une mission; être à la hauteur de sa mission; avoir une double mission; accomplissement, but, exécution, objet, succès d'une mission; mesurer la grandeur, l'importance d'une mission.
B. RELIGION
1. Ordre divin donné à l'Église d'annoncer l'Évangile. La mission temporelle du chrétien, la mission de l'Église, la mission des apôtres vient de Jésus-Christ même (Ac.).
En partic. Charge donnée à un fidèle de transmettre un message, d'accomplir une tâche déterminée. Mission divine, providentielle; la mission de Jeanne d'Arc. Alors seulement, selon la vocation particulière et la mission reçue, la créature peut accomplir ces prodiges d'activité que l'on admire chez certains saints (MARITAIN, Primauté spirit., 1927, p.169).
2. a) Charge confiée par l'Église à certains de ses membres, prêtres, religieux ou laïcs, d'annoncer l'Évangile en pays de tradition non chrétienne; p. méton., organisation religieuse qui propage la foi, annonce l'Évangile. Mission catholique, protestante. On a envoyé une mission dans les Indes (Ac. 1798). On envoya une mission dans les Indes (Ac. 1835, 1878). Une mission est arrivée dans la ville (Ac. 1935). Les amis de Laurent de Médicis, d'Alexandre VI (...) ne songent guère à faire des missions, des entreprises pour la conversion des païens (TAINE, Philos. art, t.1, 1865, p.156).
Pays de mission. Pays où la chrétienté envoyait prêtres et religieux en vue de l'évangélisation (d'apr. Foi t.1 1968).
Les missions. Organisations de propagation de la foi en pays traditionnellement non chrétiens. Les missions étrangères (de Paris); Missions d'Afrique noire, d'Extrême-Orient. J'ai regretté, pendant la lecture de votre lettre, l'enrôlement de votre ami monsieur l'abbé Joziers dans les missions (MARTIN DU G., J.Barois, 1913, p.265).
b) P. méton.
Territoire, lieu, bâtiments où travaillent les missionnaires, auxquels sont rattachées leurs organisations. Il y a environ six mois qu'on en vit un exemple à la mission de Monterey, sur une femme âgée d'environ vingt-cinq ans, qui mourut d'un cancer ulcéré (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.55). Un matin elle vit entrer dans sa cabane le religieux d'une mission lointaine (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p.433). Après une seconde journée un peu monotone, nous avons passé la nuit devant la mission américaine de Tchoumbiri, où nous avions amarré dès six heures (GIDE, Voy. Congo, 1927, p.699).
Ensemble des fidèles évangélisés par des missionnaires dans une même région. Mission florissante.
c) P. anal. Organisation religieuse non chrétienne qui propage sa foi. Missions bouddhistes.
3. Charge confiée par l'Église à des prêtres de stimuler la vie religieuse en pays de tradition chrétienne; p. méton., suite de prédications pour l'instruction des fidèles et la conversion des pécheurs. Prêcher la mission, mission paroissiale, clôture de mission, souvenir de mission. Les missions avaient lieu dans chaque paroisse, tous les dix ans; elles duraient trois semaines. Ce genre d'exercices religieux organisé autour de deux ou trois prédicateurs de métier semble remonter à la Contre-Réforme (M.GAUTIER, D. GAUVRIT, Une Autre Vendée, Les Sables-d'Olonne, éd. Le Cercle d'or, 1980, p.137).
Prêtre de la Mission. Synon. de lazariste.
La Mission de France. Communauté de prêtres et de diacres chargés de l'évangélisation en milieu ouvrier. La fermeture du séminaire de la Mission de France en 1953 et l'arrêt de l'expérience des prêtres ouvriers en 1954 (Le Monde, 18-19 avr. 1982, p.16, col.1).
Au fig., vieilli. ,,Prêcher sans mission`` (Ac. 1835-1935). ,,N'être pas autorisé à dire ou à faire ce qu'on dit ou ce qu'on fait`` (Ac. 1835-1935).
P. anal. Mission laïque (française). Organisme associatif fondé au début du XXe s. par des universitaires, qui s'est donné pour charge de diffuser la langue et la culture française à l'étranger. M. Jean Giry, qui rédige actuellement un rapport sur la Mission laïque française, dont M. André Chandernagor est président d'honneur (Le Monde, 5 janv. 1984, p.6, col.5).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1350 «délégation divine de Jésus-Christ» (G. LE MUISIT, Poésies, I, 248 ds T.-L.); 2. 1656 «tâche confiée à une personne» (PASCAL, Provinciales, 10e lettre, ds Œuvres complètes, éd. J. Chevalier, p.772); 1949 mission aérienne (Nouv. Lar. univ.); 3. 1842 «ensemble des personnes qu'on envoie accomplir une tâche» (STENDHAL, Lamiel, p.19); 1946 (un) chargé de mission, v. chargé ex. 11; 4. 1831 «fonction, raison d'être d'une chose» (BALZAC, loc. cit.). B. 1. 1671 «organisation visant à l'évangélisation d'un pays» (POMEY); 2. 1675 «suite de prédications, débats pour l'instruction des Chrétiens» (FLÉCHIER, Oraison funèbre de la duchesse d'Aiguillon, éd. abbé Migne, t.23, p.1073); 1868 missions bottées «dragonnades» (LITTRÉ); 3. 1680 «ensemble des religieux chargés de l'évangélisation» (RICH.); 4. 1690 «bâtiments où logent les missionnaires» (FUR.). Empr. au lat. missio «action d'envoyer», en a. fr. et m. fr. me(i)ssion/mission avait le sens de «frais, dépenses» (1188-1500, v. FEW t.6, 2, pp.173b-174a), empr. au lat. médiév. missio «frais, dépenses» (av. 1058 ds NIERM.). Fréq. abs. littér.:3 074. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 3 971, b) 3 175; XXes.: a) 3 145, b) 6 092.
DÉR. Missionner, verbe trans. a) ) Envoyer (quelqu'un) en mission officielle. J'admire l'ingéniosité des écrivains d'aujourd'hui pour monnayer leur littérature; conférences, voyage «à l'œil»; et jusqu'à la vente des signatures!... (...) je me sens d'une autre école. Au surplus j'ai eu trop à me repentir de m'être laissé «missionner» pour mon dernier voyage au Niger; me suis promis qu'on ne m'y reprendrait plus; préfère ma liberté (GIDE, Carnets Égypte, 1939, p.1060). ) Surtout au part. passé. Charger d'une mission religieuse. Johannès est missionné par le ciel pour briser les manigances infectieuses du satanisme et pour prêcher la venue du Christ glorieux et du divin Paraclet (HUYSMANS, Là-bas, t.2, 1891, p.185). La paix qu'il ne connaîtra jamais, ce prêtre est nommé pour la dispenser aux autres, il est missionné pour les seuls pécheurs (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p.189). )Au part. passé en emploi subst. Personne ayant des dons ou des pouvoirs surnaturels. — Crois-tu toujours que Ricarda soit un grand missionné? que faut-il penser de ses nouveaux pouvoirs? — Les pouvoirs ne sont rien (...) — ils sont donnés au magicien tourné vers la terre comme au prophète tourné vers le ciel (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p.315). Une cartomancienne aux prédictions apocalyptiques, ou un de ces «missionnés» chevelus (c'était le nom que leur donnait le peuple) à l'œil fuyant et à la tournure subalterne, qui prophétisaient maintenant sur les quais à la tombée de la nuit et attroupaient le menu peuple des bateliers (GRACQ, Syrtes, 1951, p.167). b) Emploi intrans. Exercer une activité missionnaire. Missionner en terre étrangère. Le second général de l'Oratoire façonnait de longue main cette jeunesse, en vue de quelque grande oeuvre dont il gardait le secret — ce devait être la fondation des séminaires; il les envoyait missionner où bon lui semblait (BREMOND, Hist. sent. relig., t.3, 1921, p.284). []. 1res attest. 1845-46 «aller en mission» (BESCH.), 1891 part. passé, adj. (HUYSMANS, loc. cit.), 1939 inf. (GIDE, loc. cit.); de mission, dés. -er. Fréq. abs. littér.: 13.

mission [misjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIVe, sens religieux; meission, v. 1188; du lat. missio « action d'envoyer », de mittere « envoyer ».
1 (Fin XVIe). Charge donnée à qqn d'aller accomplir qqch., et par ext. (sans idée de déplacement), de faire qqch. Charge, commission, délégation, députation, légation (vx), mandat. || Donner, assigner une mission à qqn. || Charger d'une mission, donner les pouvoirs, les instructions pour une mission. || Recevoir la mission de… (→ Barrage, cit. 1). || Accepter une mission. || Avoir mission de faire qqch. || Remplir sa mission (→ Exactitude, cit. 7). || S'acquitter d'une mission. || Mission accomplie, terminée. || Personne chargée de mission. Délégué, député, émissaire, envoyé, exprès, mandataire, représentant. || Mission officielle, officieuse, secrète. || Mission difficile ( Besogne), dangereuse, pénible (→ Inculper, cit. 1), délicate. || Mission restreinte (→ Couvert, cit. 9), indéfinie (cit. 8). || Mission de haut espionnage (cit. 4).
1 Des regards, plus doux encore que de coutume, et presque caressants, me firent bientôt deviner que le domestique avait déjà rendu compte de sa mission.
Laclos, les Liaisons dangereuses, XXIII.
En mission. || Être en mission. || Envoyer qqn en mission. Commettre, déléguer, dépêcher, détacher. || Partir en mission.
Spécialt. a Dr. || Mission d'un expert (cit. 8), délai qui lui est imparti pour la remplir. || Mission donnée à un magistrat de procéder à une information supplémentaire (→ Informer, cit. 20).
b Diplomatie et comm. internat. || Mission diplomatique. Ambassade. || Mission diplomatique des nonces (→ Légat, cit. 2). || Mission culturelle française à l'étranger. || Mission commerciale, économique.Chargé de mission.Mission de coopération, chargée de gérer le personnel français, les coopérants.Groupe de personnes chargées de mission. || Rappel d'une mission diplomatique. || Faire partie d'une mission.
c Milit. || Mission de reconnaissance.Ordre de mission (→ Instruction, cit. 13).Placer un soldat en faction (cit. 5) avec mission d'éloigner les passants. || Mission aérienne. || Mission suicide.En mission. || Envoyer une patrouille en mission.
2 (…) j'inspirais tel que j'étais une paradoxale confiance à notre capitaine (…) qui résolut cette nuit-là de me confier une mission délicate. Il s'agissait (…) de me rendre au trot avant le jour à Noirceur-sur-la-Lys (…) Je devais m'assurer dans la place même, de la présence de l'ennemi.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 39-40.
(1842). Personnes (et, spécialt, militaires) en mission. || Envoyer une mission. || Missions sacrifiées (→ Groupe, cit. 13). || Mission à l'étranger. Armée (cit. 14).
d Mission scientifique (exploration, géologie, archéologie, météorologie, etc.). || Service des voyages et missions scientifiques (→ Exploration, cit. 2).Par ext. Les savants, les techniciens qui sont en mission. || La mission Foureau-Lamy devait atteindre le Tchad par le Sahara (→ Explorateur, cit. 1).
3 Une commission fut réunie au ministère des Travaux publics pour étudier la question (la jonction entre l'Afrique du Nord et l'Afrique-Occidentale); elle envoya une mission dirigée par le colonel Flatters, qui fut massacrée par les Touareg du Hoggar.
Augustin Bernard, l'Algérie, III, IV, VI.
e Techn. || Mission d'un train : course (d'un train, d'une rame…) caractérisée par la station d'origine, celle d'arrivée et les stations intermédiaires. || Missions différentes en cas de parcours rapide, direct, semi-direct.
2 (V. 1350). Relig. a Ordre divin donné à un fidèle d'accomplir qqch. || La mission de Jeanne d'Arc lui fut révélée par des apparitions. || La mission des apôtres. || Mission apostolique (cit. 2) pour la propagation de la foi chrétienne.
4 Nulle pensée, nulle certitude, n'était en eux plus ardente que celle de la mission surnaturelle dont, depuis deux mille ans, leur race avait été investie par Dieu. D'être le peuple élu, la nation témoin par qui devait être affirmé dans le monde le culte de l'Unique, avait suffi, aux heures les plus sombres de leur histoire pour qu'ils eussent la force de maintenir, contre tout, leur espérance et leur fidélité.
Daniel-Rops, Jésus en son temps, I, p. 83.
b Cour. Charge de propager une religion; prédications et œuvres accomplies à cet effet, propagande religieuse. || Pays de mission, où la religion doit être répandue. || Pères de la Mission, chargés de la prédication dans les campagnes. || Prêtre de la Mission. Lazariste.
5 Un autre orgueil des Jésuites était de faire des missions dans les villes, comme s'ils avaient été chez des Indiens et des Japonais.
Voltaire, Dict. philosophique, Jésuite.
3 (1671, Pomey). a Organisation de religieux chargés de la propagation de la foi ( Missionnaire). || Mission catholique, protestante… || Missions bouddhistes à Ceylan, au Tibet.Absolt. Mission catholique. || Service des Missions étrangères de Paris. || Accorder l'appui (cit. 35) de l'État aux Missions étrangères. || Missions d'Afrique noire, d'Extrême-Orient… || La Mission de France. || Faire des dons aux Missions.REM. Missions; au pluriel, désigne en général les organisations de propagation de la foi en pays traditionnellement non chrétien. — Mission intérieure, en pays de tradition chrétienne. || Mission paroissiale : organisation d'un cycle d'exercices pieux, retraites, etc.; ce cycle.(1941). || Mission de France : communauté de prêtres séculiers et de clercs chargés de l'évangélisation des milieux déchristianisés (notamment ouvriers).
6 Grâce au concours de tous les catholiques, l'Église s'implante en terres de mission. Mais elle n'y est vraiment constituée qu'au moment où sa hiérarchie est issue du clergé indigène et où ses œuvres peuvent être prises en charge par les autochtones. La Mission considère alors sa tâche comme terminée et les missionnaires laissent les chrétientés nouvelles au soin des évêques indigènes.
J.-M. Sédès, Hist. des missions franç., p. 9.
6.1 La Mission de France n'abandonne pas non plus les siens.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 122.
b (1690, Furetière). Par métonymie. Bâtiment où logent les missionnaires.
4 But, tâche que l'on se donne à soi-même et que l'on considère comme un devoir. || Faire d'une mission un apostolat. || Faillir à la mission qu'on s'est assignée.
7 Quelle avait été l'efficacité de son influence sur cette nature orgueilleuse qui s'était confiée à lui depuis tant d'années ? Comment avait-il rempli sa mission ?
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 135.
8 Il est comme quelqu'un qui se serait fixé une tâche, une mission. Il veut sauver du naufrage une société qui se défend fort bien toute seule.
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XV.
5 Action, but auquel un être semble destiné. Fonction, rôle, vocation. || L'homme a pour mission de perpétuer la race humaine (→ Contribuer, cit. 2). || La mission de qqn, sa mission. || La mission de l'artiste, de l'intellectuel.Par ext. || La mission civilisatrice dont un pays s'estime chargé.
9 seul et libre, accomplir sa mission. Les Poètes et les Artistes ont seuls parmi tous les hommes le bonheur de pouvoir accomplir leur mission dans la solitude (…) La mission du Poète ou de l'Artiste est de produire, et tout ce qu'il produit est utile, si cela est admiré.
A. de Vigny, Stello, XL.
(1831, Balzac). En parlant des choses. But, destination, fonction. || La mission de l'art (cit. 75) n'est pas de copier la nature. || Mot qui exprime ce qu'il a mission d'exprimer (→ Gausser, cit. 3).
10 Le Réalisme, pour user du mot bête, du mot drapeau, n'a pas en effet l'unique mission de décrire ce qui est bas, ce qui est répugnant, ce qui pue, il est venu au monde aussi, lui, pour définir dans de l'écriture artiste, ce qui est élevé, ce qui est joli, ce qui sent bon (…)
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, Préface.
11 Des rapports vraiment intimes, l'égalité dans le tête-à-tête, une complète liberté de langage, une considération réciproque sont nécessaires, afin que l'amour accomplisse sa mission.
J. Chardonne, l'Amour du prochain, p. 28.
DÉR. Missionnaire, missionner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mission — Mission …   Deutsch Wörterbuch

  • Mission — may refer to: Mission (grape), variety of grape Mission (station), base of missionary practice Mission statement, a formal short written statement of an organization s value proposition Mission Style Furniture, a style of furniture that… …   Wikipedia

  • Mission 21 — ist ein internationales kirchliches Missionswerk mit Sitz in Basel (Schweiz), das sowohl ökumenisch wie auch interreligiös tätig ist. Mission 21 pflegt in Europa partnerschaftliche Zusammenarbeit mit der Bethlehem Mission Immensee (BMI), dem EMS… …   Deutsch Wikipedia

  • mission — mis‧sion [ˈmɪʆn] noun [countable] 1. an important job that someone is given to do: • Her mission was to improve staff morale and output. 2. the aim of a company or organization: • Our mission is to provide quality long term care to the maximum… …   Financial and business terms

  • mission — Mission. s. f. Envoy, charge, pouvoir qu on donne à quelqu un de faire quelque chose. Il a receu sa mission. ce n est pas de moy que vous devez attendre, que vous devez recevoir vostre mission. où est vostre mission? avez vous mission pour cela?… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mission — (aus lat. mittere‚ entsenden, schicken, werfen‘ und ‚gehen lassen‘ ) steht für: Auftrag, eine Aufforderung zu einer bestimmten Handlung Verbreitung einer religiösen Lehre unter Andersgläubigen, siehe Missionierende Religion speziell die… …   Deutsch Wikipedia

  • Mission — Mission, OR U.S. Census Designated Place in Oregon Population (2000): 1019 Housing Units (2000): 336 Land area (2000): 7.644868 sq. miles (19.800116 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 7.644868 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Mission X-41 — Joe 90 episode Episode no. Season 1 Episode 27 Directed by Ken Turner Written by …   Wikipedia

  • Mission — Mis sion, n. [L. missio, fr. mittere, missum, to send: cf. F. mission. See {Missile}.] 1. The act of sending, or the state of being sent; a being sent or delegated by authority, with certain powers for transacting business; comission. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Mission G — ou Opération G Force au Québec est un film américain réalisé par Hoyt Yeatman en 2009. Plus forts que Superman voici les super cochons d Inde. Equipés des tous derniers gadgets technologiques,ils sont prêts à tout pour déjouer le mal. L équipe G… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.